Petit rhinolophe en hibernation (Photo : Jean-Louis Gathoye)

Le petit rhinolophe

Rhinolophus hipposideros

En quelques mots

Suspendue au plafond de son gîte d’hibernation, il est facile de reconnaitre cette toute petite chauve-souris enveloppée dans ses ailes et ne laissant apparaitre que son museau en forme de fer à cheval. Ce spectacle encore commun dans les années 50 est devenu rarissime de nos jours. Il ne reste plus que 3 colonies reproductrices de petits rhinolophes en Wallonie et l’espèce est considérée en danger critique d’extinction. Cette espèce a beaucoup souffert des changements de pratiques agricoles et forestières du dernier siècle. Très timide, le petit rhinolophe ne s'écarte jamais, lors de ses déplacements, des éléments linéaires arborés tels que les lisières, les haies ou les alignements d'arbres. La raréfaction de ces éléments linéaires, combinée à la diminution de la quantité de proies (due en grande partie à l'intensification de l'agriculture : utilisation d'engrais chimiques, de pesticides et de vermifuges) et à la diminution des gîtes mènent à une chute alarmante des effectifs de cette espèce.

Notre projet a pour objectif

...de restaurer des territoires de chasse attractifs pour les trois espèces de chauves-souris ciblées par le projet. Pour ce faire, il est prévu de planter plus de 10 km de haies ainsi que 10 vergers hautes tiges (250 arbres). Pour le petit rhinolophe, ces éléments seront placés de manière à créer des zones de liaison à proximité de la colonie subsistante sur la zone de projet dans la région de Revogne et de Han-sur-Lesse. De même, la restauration de prairies maigres sera directement favorable à l’augmentation des proies disponibles. Enfin, des séances d'information ainsi qu’une note technique à destination du monde agricole seront réalisées afin de limiter l’usage de pesticides, d'engrais et de vermifuges. 

Plus d'informations

Au sujet du petit rhinolophe sur le portail biodiversité en Wallonie ou sur la fiche Natura 2000 éditée par le DNF/DGARNE, et sur les chauves-souris en général sur le site de Plecotus.

Lettre d'information

Intéressé par notre projet ? Inscrivez-vous pour être informés de l'avancement de nos actions.

Désinscrivez-vous de notre newsletter

Partenaires