La Reine des prés domine par ses inflorescences blanches au sein de cette prairie humide (photo: Patrick Lighezzolo)

Les mégaphorbiaies

Filipendulion

En quelques mots

Les mégaphorbiaies sont des formations végétales composées de hautes herbes appréciant une humidité du sol quasi permanente. Elles sont généralement dominées par la reine des prés associée à de nombreuses plantes telles que la salicaire, la valériane ou l’épilobe à grandes fleurs. On les retrouve essentiellement sur les sols riches des plaines inondables en bordure de ruisseau (mégaphorbiaies rivulaires). Cet habitat typique des zones humides abandonnées a tendance à disparaitre suite à l’intensification de l’agriculture permettant d’aller toujours plus loin dans l'utilisation des surfaces potentiellement exploitables (mécanisation, drainage, rectification de cours d’eau,…). Les mégaphorbiaies sont à l’heure actuelle en mauvais état de conservation. Ce sont pourtant d’excellents habitats où de nombreuses espèces animales trouvent gîte et couvert.

Notre projet a pour objectif

...de restaurer cette association végétale dans les plaines alluviales qui le permettent, tant sur les Réserves Naturelles Natagora (existantes ou acquises dans le cadre du projet) que sur la propriété de toute personne souhaitant collaborer avec le projet.

Plus d'informations

Au sujet des mégaphorbiaies sur le portail biodiversité en Wallonie, ou sur la fiche Natura 2000 éditée par le DNF/DGARNE.

Lettre d'information

Intéressé par notre projet ? Inscrivez-vous pour être informés de l'avancement de nos actions.

Désinscrivez-vous de notre newsletter

Partenaires